LA HAUTE - SAVOIE

Découverte des Alpes françaises

Après une première journée à Zermatt, nous avons eu 3 jours pour arpenter les sentiers alpins. 


Chamonix 

Entre canicule, orages et route coupée, nous avons dû adapter notre programme initial. Malgré tout, nous aurons été émerveillés comme des enfants par ces paysages grandioses. 


--------------------------

Le lac de Peyre (2088m) et le col de Balafrasse 
(Le reposoir, col de la Colombière - HAUTE-SAVOIE) 

Nous avons opté pour cette randonnée, car elle offre une jolie vue sur le Mont Blanc et la chaîne des Aravis, sur laquelle nous devions initialement aller. La route étant coupée, nous avons dû trouver un plan B. 

Départ de la randonnée


Le sentier est bien balisé et visible. La randonnée ne présente aucune difficulté mais malgré tout, ça ne fait que grimper. 



L'environnement est très rocailleux. Les rochers présents sur le sentier sont parfois polis et glissent beaucoup. Au fur et à mesure que nous avançons, nous pouvons voir de sacrés blocs en suspens sur les hauteurs...  

Rassemblement de linaigrettes toutes douces... 

La Pointe Blanche (2438m)
Durant la petite pause repas face à ce somptueux panorama, nous avons eu la chance de pouvoir admirer 2 chamois se dégourdissant les jambes...  


Nous décidons de monter au col de Balafrasse pour avoir une vue plongeante sur le lac... Là aussi, ça grimpe. Le chemin évolue à proximité d'un pierrier où arrivent quelques chutes de pierres régulières depuis la Pointe Blanche.  


Lac de Peyre

Depuis le col de Balafrasse, vue sur la Pointe du Midi (2364m) à droite 


Col de la Colombière (1618m) - Col de Balafrasse (2246m) 
Total : 5,80km - 660 D+ / 670 D- A/R

----------------------------


Le bout du monde (Sixt-Fer-à-cheval)

Cette randonnée porte bien son nom. Le bout du monde. Lorsque l'on arrive à la fin du chemin, face à ce haut cirque, bercé par le son des multiples grandes cascades, on se croirait presque dans un autre pays. 
Cet itinéraire est d'un niveau facile, mais mérite le détour pour le paysage. 


Le sentier longe un ruisseau quasiment tout le long. Nous étions en période de canicule, c'était donc vraiment très appréciable pour se rafraîchir régulièrement.  Nous avons fait la rive gauche à l'aller, et la rive droite au retour, ce qui permet de varier les paysages.


A l'aller, nous avons découvert cette magnifique cascade qui se jetait dans un petit bassin naturel d'une couleur turquoise, dans lequel les randonneurs s'adonnaient à une petite baignade. 


Plus nous approchions du fond du cirque, plus la température montait, mais c'était vraiment magnifique... 



Malheureusement pour nous, la meilleure place était déjà prise :) 





Nous avons découvert une seconde cascade sur le retour, qui devait être recouverte par un pont de neige à sa base il y a peu. Les restes faisaient plusieurs mètres de haut et fondaient à vue d’œil. Il ne fallait pas rester en dessous.
Le souffle de la cascade nous fouettait le visage. Un brumisateur naturel plus qu'appréciable...






Suite à un petit souci de montre GPS, je n'ai pas le nombre de kilomètres et de dénivelé. 
D'après le site rando-montblanc.com : aller-retour : 9.3km / 330m de dénivelé cumulé. 


-----------------------------

La mer de glace (Chamonix) 


Il s'agit bien là d'un lieu où l'on peut constater clairement le réchauffement climatique... Depuis le refuge du Montenvers, il faut descendre de plus en plus de marches pour se rapprocher de la mer de Glace. Les années défilent au fur et à mesure que l'on arpente cet escalier... Honnêtement ça fait peur. 
Auparavant le glacier était quasiment à hauteur de la gare du Montenvers, inaugurée en 1909 . Actuellement, il faut descendre 550 marches, sans compter la partie qui peut se faire à pied ou en télécabine, pour accéder à la grotte de glace.

A notre arrivée, nous avons été accueillis par un glaciologue, tenant un discours aussi passionnant que glaçant. Des températures record en haut du Mont-Blanc, des chutes de pierres, un glacier qui ne se régénère actuellement plus, un bien triste bilan de la situation actuelle...
Le paysage est quant à lui toujours aussi magique, avec face à nous des sommets mythiques de l'alpinisme que nous sommes heureux de voir en vrai.


Au loin, les Grandes Jorasses (4208m) 

Les Drus (3754m)

La mer de Glace




Nous nous rapprochons du glacier...


Sous la grotte de glace 
------------------------------

Une chose est sûre, nous reviendrons dès que possible pour de nouvelles aventures :) 
Merci à Amaia et Mathieu pour leur accueil en terres savoyardes ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Page facebook : Les Pyrénées c'est par ici
Instagram : @lespyreneescestparici
Mail : lespyreneescestparici@gmail.com

Liste des randonnées disponibles :

  • Iparla depuis Bidarray (Pays Basque)
  • Iparla (Pays basque)
  • Baigura (Pays basque)
  • Pic d'Orhy par le port de Larrau (Pays Basque)
  • Pic d'Orhy par le Zazpigain (Pays Basque)
  • Mondarrain (Pays Basque)
  • Pic de Béhorléguy (Pays Basque)
  • Plateau et cromlechs d'Occabe (Pays Basque)
  • Jaizkibel (Gipuzkoa - Pays Basque Espagnol)
  • Lac d'Ansabère (Vallée d'Aspe - Béarn)
  • Le tour des lacs d'Ayous (Vallée d'Ossau - Béarn)
  • Dec de Lhurs (Vallée d'Aspe - Béarn)

Liste des vidéos disponibles

  • L'ascension du Vignemale (Hautes-Pyrénées)
  • L'ascension de l'Aneto (Aragon - Espagne)

GALERIE :

  • Découverte des Alpes françaises - Haute-Savoie
  • Alpes Suisses - Zermatt
  • Les Hautes-Pyrénées

Prochainement :

  • La Rhune (Pays Basque)
  • Le Pic d'Irau (Pays Basque)
  • Larla (Pays Basque)
  • La brèche de Roland depuis le col des tentes (Hautes-Pyrénées)
Tous les droits de reproduction ou d'utilisation du contenu de ce blog sont réservés.